Peuplements rocheux littoraux photophiles de mode battu (1)


1. L'étage supralittoral

C'est une bande qui marque la transition entre le domaine terrestre et le domaine marin; il est mouillé par les embruns ou exceptionnellement par les Pleines Mers de Hautes Vives Eaux (très grandes marées d'équinoxes).

 1.1. Son niveau supérieur

C'est à dire le sommet des pentes rocheuses en bordure de mer est colonisé par des espèces qui assurent le passage aux milieux continentaux.
On peut citer le grand ajonc (Ulex europaeus), la callune (Calluna vulgaris), la bruyère cendrée (Erica scoparia) qui sont des espèces de la lande, alors que le lierre (Hedera helix ), le petit houx (Ruscus aculeatus), les pins (Pinus radiata et Pinus pinaster) sont des représentants de la forêt.
De nombreuses espèces adoptent ici un port caractéristique prostré comme le genêt à balai (Sarothamnus scoparius maritimus)

 1.2. Ses niveaux moyen et inférieur

Ils sont occupés par des espèces halophiles ("amies" du sel) qui forment différents peuplements caractéristiques comme : 


 

1.2.1. les pelouses aérohalines


Elles recouvrent les corniches maritimes et constituent l'étage aérohalin des botanistes, situé au-dessus des Pleines Mers de Vives Eaux Exceptionnelles; bien que n'étant jamais immergé, il est soumis à l'influence des embruns.
On se contentera de citer les espèces halophiles les plus fréquentes:
-L'Armérie maritime (Armeria maritima) ou gazon d'Olympe, une Plombaginacée vivace,
-La Carotte à gomme (Daucus carota ssp gummifer), une Ombellifère à fleurs blanches,
-La Fétuque rouge pruineuse (Festuca rubra pruinosa), Graminée vivace à revêtement cireux ou pruineux,
-L'Anthyllide vulnéraire maritime (Anthyllis vulneraria ssp maritima ), une Papilionacées herbacée à fleurs jaunes ou rouges,
-Le Lotier corniculé variété succulente (Lotus corniculata crassifolius) , une Papilionacée vivace à fleurs jaunes en têtes ombelliformes,
-Le Trèfle occidental (Trifolium occidentale), une Papilionacée à tiges couchées, velues, à feuilles trifoliolées et à fleurs blanches. 

    1.2.2. le groupement chasmo-halophile


Ils comprend une trentaine d'espèces qui colonisent les fentes de rochers (espèces chasmophiles) et tolèrent des teneurs élevées en sel  (espèces halophiles).
Les plus fréquentes sont:
-Le Perce-pierre  (Crithmum maritimum), une Ombellifère à fleurs jaunâtres,
-Le Limonium occidental (Limonium = Statice occidentale) ou "immortelle bleue", une Plombaginacée aux fleurs minuscules,
-La Spergulaire des rochers (Spergularia rupicola), une Caryophyllacée pubescente, glanduleuse à petites fleurs roses,
-La Silène maritime (Silene maritima), une Caryophyllacée aux fleurs blanches à pétales bifides,
-La Frankénie lisse (Frankenia laevis), Frankéniacée à tiges ligneuse rampantes et à petites fleurs roses,
-Les Cransons (Cochlearia danica et C. officinale), Crucifères à petites fleurs blanches,
-L'Inule faux-criste ou Inule perce pierre (Inula crithmoïdes ), Composée à fleurs centrales jaune-orangé et à fleurs externes jaune d'or,
-La Bette maritime (Betta maritima), Chénopodiacée à larges feuilles luisantes,
-Le Plantain corne de cerf (Plantago coronopus), Plantaginacée à feuilles en rosette à la base d'un épi cylindrique,
-La Sagine maritime (Sagina maritima), Caryophyllacée souvent rougeâtre, à fleurs solitaires,
-L'Orpin d'Angleterre (Sedum anglicum), Crassulacée rougeâtre, à tiges gazonnantes et fleurs dressées blanches,
-L'Asplénie maritime (Asplenium marinum) ou doradille, une petite Fougère de la famille des Polypodiacées...

En conclusion: un ensemble d'espèces qui tolèrent des conditions de vie difficiles (manque d'eau douce, fortes variations de température, embruns salés...) et qui présentent des adaptations remarquables (succulence, système racinaire développé, port bas, couché prostré..)

1.2.3. Le groupement pionnier à lichens.


Il précède l'installation des Phanérogames (Plantes à fleurs) halophytes qui forment des ceintures étagées, constantes ou sporadiques.
La proportion de lichens non marins est importante au sommet de l'étage, par contre la proportion d'espèces marines est élevée dans les échelons moyen et inférieur.
         
      -Zone de lichens non marins avec:
-Lecanora atra , lichen au thalle formant une croûte grise à apothécies (organes reproducteurs) noires avec rebord clair,
-Ramalina sp , au thalle arbusculaire dressé gris-vert, fréquent dans les zones riches en déjections d'oiseaux,
-Xanthorie (Xanthoria parietina), au thalle jaune vif ou jaune orangé formant une croûte qu'on peut détacher à l'ongle, 
-Ochrolechia parella , lichen en croûte, épais, gris-blanc, à grandes  apothécies de même couleur,
          
    -Zone des lichens jaunes, marins, avec la ceinture à Calloplaca marina , au thalle crustacé jaune orangé qui préfère les stations ensoleillées alors que Calloplaca littorea préfère les stations verticales à l'ombre.
On rencontre aussi Caloplaca thalincola   au thalle circulaire, jaune orangé, souvent fixé sur Verrucaria maura et Caloplaca ferruginea.

Lecanora
Lecanora atra 
Ramalina

Ramalina sp.

xanthoria

Xanthoria parietina

Ochrolechia

Ochrolechia parella

Verrucaria
Caloplaca thalincola sur Verrucaria maura
Lichinia

Lichina pygmea
entouré de Chthamales

Signalons dans cet étage 2 espèces caractéristiques de la faune marine:
-un Mollusque Gastropode (Melaraphe neritoïdes = Littorina neritoïdes ), une littorine à petite coquille lisse, noire violacée, réfugiée dans les fentes de rochers,
-un Crustacé, la ligie (Ligia oceanica) au corps aplati dorso-ventralement d'environ 2 cm de long

Conclusion:

dans l'étage supralittoral se localisent "les organismes qui supportent ou exigent une émersion continue".