1.1.3. Les substances polluantes

Elles ont des effets variables sur les espèces et les peuplements.

- Les espèces thionitrophiles tolèrent des eaux riches en composés soufrés (thio) et azotés (nitro).

Ces composés sont issus de fermentations organiques ou du lessivage de sols contenant un excès de produits fertilisants.
Ex: Colpomenia perigrina , Colpomenia sinuosa, Cutleria multifida , Ulva rigida, Ulva lactuca , Enteromorpha prolifera,...

Souvent l'enrichissement de l'eau ou eutrophisation en substances nutritives pour les algues par les eaux ménagères ou l'excès d'engrais est responsable de la prolifération d'algues vertes (les fameuses "marées vertes" qu'on rencontre en Bretagne, dans la lagune de Venise ou dans l'Adriatique) ou de l'apparition du phénomène des "eaux colorées" provoqué par la prolifération d'algues rouges planctoniques souvent toxiques pour les élevages de coquillages et l'Homme.

 

- Certaines espèces ne tolèrent que des eaux pures

Ces espèces régressent et disparaissent avec l'accroissement des rejets en mer, c'est le cas de Cystoseira sticta, endémique de Méditerranée et excellent indicateur (biologique) de pollution.