Comment les algues se reproduisent elles (2) ?

Le deuxième mode de reproduction est la reproduction sexuée.  

2. La reproduction sexuée

Mode de reproduction le moins fréquent et le plus aléatoire.

Un nouvel individu naît de la fusion (ou gamie) de 2 types de cellules reproductrices (gamètes
distinctes génétiquement, l’une mâle, l’autre femelle. Les individus obtenus sont génétiquement différents.

Les gamètes

Ils naissent d'une cellule fertile du thalle ou cyste appelée gamétocyste (= gamétange) qui par divisions donnent des cellules reproductrices ou gamètes qui peuvent être morphologiquement semblables, les algues sont alors dites isogames ou morphologiquement différentes, les algues sont dites hétérogames

Les gamètocystes qui donnent naissance à des gamètes mâles flagellés, mobiles sont des spermatocystes et les gamètes, des spermatozoïdes (sauf chez les Algues rouges où ils sont dépourvus de flagelles et portent le nom de spermaties).

Les gamètocystes qui donnent naissance à des gamètes femelles immobiles sont des oocystes (ou oogones) et les gamètes des oosphères.

Chez les Algues rouges le gamétocyste issu d'une cellule végétative est appelé carpogone
et chez les Floridées il est prolongé d'un filament le trichogyne qui sert de collecteur et de vecteur des spermaties.

°des individus distincts peuvent porter les gamétocystes et produire les gamètes : dans ce cas l’espèce est à  thalles séparés, elle est dite hétérothallique ou dioïque (unisexuée) il y a donc des thalles mâles et des thalles femelles. Ex : Ulva
° le même individu peut porter les 2 types de gamétocystes et produire les 2 types de gamètes :  dans ce cas l’espèce a un seul type de thalle,  elle est dite  homothallique ou monoïque (bisexuée ou hermaphrodite). Ex : Némalion
 

Que deviennent les gamètes ?

Ils fusionnent (mélange et fusion des chromosomes notamment), c'est la fécondation qui est externe ici, puisqu‘elle se passe dans le milieu aquatique. Un oeuf ou zygote apparaît.

On distingue plusieurs modalités de la fusion:
-planogamie: quand il y a fusion de gamètes mobiles semblables (isogamie) ou différents (hétérogamie)
-oogamie: quand il y a fusion entre un gamète femelle immobile et un gamète mâle flagellé
Remarque: chez les Algues rouges une oogamie particulière est réalisée entre gamètes dépourvus de flagelles: c'est la trichogamie
 

Quel est le devenir du zygote ?


Une série d'évènements se succèdent à partir du zygote formant un cycle de développement complet jusqu'à l'apparition d'un nouveau zygote.
Les algues présentent plusieurs types de développement.
 

Cas d’un cycle monogénétique

Cyle acetabulaire

 Ex : cycle de l’ Acétabulaire
Cycle monogenetique
Dans l'exemple choisi, le thalle qui produit les organes reproducteurs est le gamétophyte à 2n chromosomes fournissant les gamètes mâles et femelles qui après fécondation donneront le zygote d'où sera issu un nouvel individu.


Dans ce cas le cycle est:
-monogénétique: il existe un seul type de thalle ou une seule génération.
-diploïde: il se déroule en diplophase 
 la diplophase (en trait épais rouge) est une phase à 2n chromosomes,
 l'haplophase (en trait fin bleu) est la phase à n chromosomes. 

Quand il se déroule en presque totalité en phase haploïde il est dit haploïde.