Comment les algues se reproduisent elles ?(1)

Selon 2 modes de reproduction:  

1. Par reproduction asexuée

Mode de reproduction le plus fréquent 
L’algue est capable d’assurer sa descendance par des phénomènes ne faisant intervenir ni organes ni cellules sexuels;
le génotype est conservé et les individus obtenus sont identiques génétiquement à l'individu souche.

2. Par reproduction sexuée

Mode de reproduction le moins fréquent et le plus aléatoire.
Un nouvel individu naît de la fusion de 2 types de cellules reproductrices (gamètes) distinctes génétiquement, l’une mâle, l’autre femelle. 
Les individus obtenus sont génétiquement différents.

1. La reproduction asexuée

1.1. Multiplication végétative

Fragmentation du thalle
Ex1. Chez les Algues rouges du genre Asparagopsis , les Algues vertes du genre Caulerpa   ou des Algues brunes des genres Ascophyllum , Fucus ou Sargassum : une partie du thalle se brise, est emportée par les courants et les vagues et redonnera un nouvel individu. 
C'est un véritable bouturage
Ex2. Chez les Algues vertes du genre Valonia : formation de territoires plurinucléés ou cystes sur le côté d'une vésicule qui par bourgeonnement donnent des thalles-fils.
Ex3. Chez les Algues brunes du genre Sphacelaria , il y a formation de propagules : apparition d’un massif de cellules sur le thalle capables après séparation de l'algue-mère de donner naissance à un nouvel individu.
Remarque: Chez des Cyanobactéries filamenteuses ("Algues bleues") certaines cellules se segmentent, donnent de petits fragments pluricellulaires appelés hormogonies qui se détachent (véritables boutures) et permettront la naissance d'un nouveau thalle.

1.2. Formation de cellules spécialisées ou spores.

(cf. schémas ci-dessous) 

1.2.1. Formation de spores

Une partie du thalle (eucarpie) ou la totalité du thalle (holocarpie) donne des cellules fertiles ou cystes appelées sporocystes (ou sporanges) qui contiennent les cellules-mères des spores. Les spores libérées par ouverture des organes précédents, sont dispersées, tombent sur un substrat et après germination donnent naissance à un nouvel individu..
Certaines spores sont incapables de mouvements propres, les aplanospores (2) d'autres sont capables de mouvements, les zoospores

1.2.2. Formation de spores résistantes.

Certaines cellules du thalle "s'enkystent" donnent des spores capables de mener une vie ralentie quand les conditions sont défavorables puis de germer si ces conditions redeviennent favorables; ces spores résistantes sont appelées acinètes (1).
 
zoospores isokontées et acrokontées
Zoospores isokontées
(2 flagelles égaux)
et acrokontées
(flagelles à 1 pôle)
Ex: Algues vertes
zoospores
Zoospore hétérokontée
(2 flagelles inégaux)
et pleurokontée
(flagelles latéraux)
Ex: Algues brunes 

zoospore stéphanokontée

Zoospore stéphanokontée
(touffes de flagelles à 1 pôle)
Ex: Bryopsidales

acinète et aplanospore

(1) = acinète
(2) = aplanospore