1.2.2. Le facteur température


 

- La température varie avec la latitude

C'est le facteur température (et surtout les températures minimale et maximale) qui limite l'extension des algues en latitude et qui détermine les limites méridionales pour les espèces nordiques et les limites septentrionales pour les espèces méditerranéennes.
 
Nemalion helminthoïdes espèce à affinités froides présente en Atlantique espèce présente en hiver en Provence et absente en été
Acetabularia acetabulum, Colpomenia sinuosa, Dasycladus vermicillatus espèces à affinités chaudes présentes dans les mers tropicales maximum de développement  en été en Provence

Les courants marins et la situation géographique ou topographique pouvent jouer un rôle important.


- Les variations de température et les algues

On distingue 
°des espèces eurythermes qui supportent de fortes variations de température (de +5 à +35 °C); elles ont une distribution géographique étendue et colonisent de manière permanente les étages supra et médiolittoral, c'est le cas de l'algue verte Enteromorpha compressa.

°des espèces sténothermes qui ne supportent pas de grandes variations thermiques; elles se rencontrent dans les niveaux inférieurs où l'homogénéisation des masses d'eau est plus grande.
Il semble que ce facteur interagisse avec la photopériode ce qui expliquerait le développement optimum des espèces saisonnières:
 

Apogée du développement au
Exemples en Méditerranée
Printemps
Céramium, certaines Cladophores, Némalion, Porphyra, Rissoelle, Polysiphonia..
Eté
Acétabulaire, Caulerpe, Cystoseire stricte, Entéromorphe, Rivularia, Udotée, Ulve..
Automne
Dictyota dichotoma, certaines Cladophores..
Hiver
Bryopsis, Cladostephus, Némalion,..


- La température varie avec la profondeur

La température de l'eau diminuant avec la profondeur, il est indéniable qu'elle constitue un facteur limitant

- La Méditerranée, une mer à part

Alors que dans l'Océan la température des eaux profondes est de 3 à 4°C, en Méditérannée cette température reste aux environs de 13°C même en hiver. En effet 2 strates se superposent:
-une strate supérieure où la température diminue rapidement jusqu'à 300 mètres de profondeur.
-et une strate inférieure où les brassages d'eau sont lents et faibles, où la température est uniforme et voisine de 13°C.

Les eaux superficielles jusqu'à 15 mètres de profondeur environ qui sont soumises été comme hiver à des brassages importants, suivent les variations de température de l'air; au delà la chute des températures est rapide et cette rupture de pente de la courbe des températures est appelée thermocline saisonnière.
Ainsi en été la température moyenne des eaux de surface atteint 23°C, ce qui fait de la Méditerranée une mer chaude, subtropicale alors qu'en hiver la température peut descendre à 12-13°C, ce qui en fait une mer tempérée en hiver.