Morphologie des algues marines benthiques

En général, le thalle, appareil végétatif des algues est dépourvu de tissus et d'organes spécialisés (ni de vraies racines, ni de tiges, ni de feuilles et de vaisseaux). Pourtant certaines d'entre elles possèdent un système conducteur (Laminaires) et d'autres des régions spécialisées rappelant de vrais tissus.

La partie dressée et l'organe de fixation des algues sont de formes diverses. On citera les crampons (ou aptères chez les grandes Algues brunes, les ventouses, le disque basal, les rhizoïdes (cellules allongées)...

A. Différents types morphologiques.

Les macroalgues benthiques ont un thalle pluricellulaire qui présente une grande diversité de forme.  On distinguera des thalles prostrés ou encroûtants et des thalles dressés ou érigés.

A.1.Thalles encroûtants.

Ils ont la forme de disques ou d'encroûtements calcifiés ou non, fixés au substrat. Ex: Lithophyllum incrustans


A.2. Thalles dressés ou érigés

A.2.1.Thalles à allure filamenteuse

Type nématothallien (fig.1)

Il se compose de 2 parties formées de filaments (l'une ou l'autre pouvant régresser) constitués de cellules disposées en files pouvant se ramifier: 

-d'une partie prostrée fixée dans ou sur le substrat (1)

-et d'une partie dressée ou érigée (2).
Ex: Bangia, Erythrotrichia. Les filaments ont une croissance indéfinie.

Fig 1.

 
Type cladomien (Fig 2).

La partie dressée est souvent formée de filaments porteurs de ramifications de différents types; elle rappelle souvent un rameau, un petit arbuste, un buisson, une rosette ..

Ramifications
Exemples
irrégulière Asparagopsis armata ,
alterne Odonthalia dentata
verticillée Cladostephus verticillatus
pectinée Cladophora laetevirens , Antithamnion plumula (rameaux courts)
dichotome Dictyota dichotoma , Bifurcaria bifurcata
pennée Bryopsis plumosa, Corallina elongata , Antithamnion plumula (ramules)

Différents types de ramification
irrégulière

alterne
opposée

verticillée

pectinée

dichotome

Fig. 2


La partie dressée peut être constituée (Fig. 3) : 

-d'un seul axe ou filament central qui croît à partir d'une seule cellule initiale: le thalle est dit uniaxial (A).

 Ex: Ceramium ciliatum , Laurencia pinnatifida , Gelidium, Asparagopsis armata

-d'un faisceau de plusieurs axes ou filaments centraux: le thalle est dit multiaxial (B) quand sa croissance se fait à partir de plusieurs cellules initiales.

Ex: Udotea petiolata , Nemalion helminthoïdes , Chondrus crispus , Cladostephus verticillatus , Gigartina stellata , Calliblepharis jubata ...

 

A.2.2. Thalles massifs.

Ils peuvent être mous, coriaces, rigides, imprégnés de calcaire....
Les formes sont nombreuses:

-axes cylindriques ou "cordons", dressés ou prostrés, aplatis ou non,
Ex: Chordaria, Codium fragile, Nemalion

-tubes aplatis ou non,
Ex: Scytosiphon , Enteromorpha ,

-vésicules creuses ou non,
Ex: Colpomenia , Codium bursa, Valonia

-lames (ou lanières) unistratifiées (monostromatique) ou pluristratifiées formées d'une ou plusieurs couches ou strates superposées, rappelant souvent une "feuille", avec ou sans "nervure"; on parle aussi de "pseudo-feuille" ou "fronde", de "pseudo-nervure" et de "stipe" qui rappelle un pétiole ou une tige.
Ex: Ulva , Delesseria  (unistratifiée), Enteromorpha (bistratifiée).

B. Structure

-La structure est cellulaire (Fig. 4) unisériée quand le filament est constitué d'une file de cellules séparées par des cloisons transversales ou plurisériée dans le cas contraire. 

-La structure est siphonée ou  cénocytique (Fig. 5) quand la vésicule ou le filament renferme du cytoplasme, une vacuole centrale en général, entourée de nombreux noyaux constituant un siphon
Ex: Cladophora , Valonia macrophysa , Caulerpa prolifera , Bornetia secundifloratous les Codium (axes ou filaments enchevêtrés sans cloison terminés par des ampoules ou utricules)

-La structure est articulée 
quand le filament renferme des cloisons transversales qui isolent des territoires plurinucléés (ou articles
Ex: Corallina elongata , Liagora viscida

-La structure est parenchymateuse quand les cellules forment un tissu compact; elles peuvent être disposées
°sur une seule couche (str. unistratifiée ou monostromatique) Ex: Porphyra leucosticta
°sur 2 couches (str. bistratifiée) Ex: Ulva lactuca
°sur plusieurs couches

-La structure est mucilagineuse quand il y a présence d'une gelée qui noie les filaments (Ex: Acrosymphyton) ou qui remplit une cavité interne. (Ex. Dumontia)



Fig. 4. Fragment de
cladome: Draparnaldia glomerata


1 = cellule 
2 = chloroplaste avec 
pyrénoïde 
3 = ramifications

 

Fig. 5. Ampoule ou utricule
Codium fragile

1 = cytoplasme pariétal à nombreux noyaux 
2 = chloroplastes

3 = extrémité du siphon