Utilisations des algues (1)

Il n'est nullement question d'envisager ici une étude de l'importance économique des algues mais plutôt de fournir quelques exemples significatifs de la diversité des domaines économiques qui font appel à des algues ou à des produits d'extraction.

Utilisation directe d'algues

Dans l'alimentation humaine

C'est surtout en Extrême Orient que la consommation d'algues est la plus grande mais cette pratique est en augmentation en Occident.

- Le nori,

riche en sels minéraux et vitamine A, est fabriqué à partir de diverses espèces de Porphyra, lavées, hachées, mises en suspension dans l'eau et séchées sous forme de feuilles qui serviront à la confection de sushis, "rouleaux" de poissons ou de viande ou seront consommées en soupe ou salade..

- Les Kombus

sont fabriqués de divers façons à partir de Laminaires; le Kumbu vert par exemple est obtenu à partir de Laminaria japonica, portées à l'ébullition, colorées puis séchées,elles sont transformées en "copeaux" consommés comme légumes (dans potages, haricots, ragoûts)..

- Le wakamé

est fabriqué à partir d'Undaria pinnatifida séchées ou Alaria esculenta et consommées sous forme de "frites"...

A Hawaii différentes algues sont consommées sous le nom de Limu (Limu kohu =Asparagopsis taxiformis; Limu wawaeiole = Codium; Limu huluhuluwaena = Grateloupia filicina; Limu halahalaha = Ulve)

D'autres algues peuvent être consommées frais, en soupe ou en salade comme Laminaria saccharina, Palmaria palmata ou Dulse (Canada et Amérique du Nord), Porphyra umbilicalis, Ulva lactuca , Chondrus crispus, (= "mousse d'Irlande ou mousse carragheenne" en Europe) qui sert aussi à la fabrication d'un aliment populaire le "blanc-manger",...

NB: des Cyanobactéries autrefois appelées "Algues bleues" du genre Spirulina = Arthrospina sont aujourd'hui cultivées et consommées pour lutter contre la malnutrition ou les carences alimentaires.


 

Dans l'alimentation animale

Sous forme de compléments alimentaires.

C'est surtout sous forme de farines, de poudres ou de tourteaux qu'elles sont le plus utilisées en Bretagne et en Normandie. Les plus couramment utilisées sont Alaria, Ascophyllum, Cladophora, Fucus  serratus et Fucus spiralis Rhodymenia, Sargassum...mais on pourrait utiliser aussi en Méditerranée, Callithamnion, Cystoseira, Gigartina, Hypnea, Phyllophora, Pterocladia, Rissoella, Sphaerococcus...

En aquiculture, pour servir de nourriture aux larves ou alevins, des microalgues sont cultivées comme les Chlorelles (algues d'eau douce), les Dunaliella (algues marines) ou d'autres espèces planctoniques qui elles sont utilisées pour nourrir le naissain d'huîtres...


 

Dans l'agriculture

-Sous forme de fertilisants (engrais organiques) riches en nitrates et potasse: ce sont des Fucales ( Ascophyllum, Fucus, Himanthalia, Sargassum..) qui sont récoltées sur le rivage (c'est le "goémon d'échouage ou goémon épave") ou des Laminariales (Alaria, Laminaria digitaL. hyperborea, L. saccharina, Sacchorhiza, ...) récoltées mécaniquement à l'aide de bateaux goémoniers.

-Sous forme d'amendements riches en calcaire, c'est le cas des bancs de maërl qui sont formés d'une accumulation de thalles fossiles de Lithothanion calcareum; le maërl est récolté par dragage.

-Sous forme de compost produit à partir les algues vertes Ulva lactuca, Enteromorpha sp., Monostroma responsables des "marées vertes" en Bretagne. 

-Sous forme de paillis à partir de Fucus, dans les jardins pour éviter le gel, préserver l'humidité du sol, éviter le contact de fruits ou légumes avec la terre.



Déchargement d'un goémonier